Série: Panoramas en chemin de fer

« D’Alexandrie au Caire. 208 km chemin de fer, le premier qui ait été construit en Orient (1855), trajet en 3 h 1/3 à 3 h ˝ par l’express, prix : 1re classe 1 livre égyptienne, 5 piastres, 2ème classe 52 piastres ; en 6 h ≈ par les trains omnibus, prix : 88 piastres ou 44 piastres ; billets d’aller et retour valables pour 8 jours […]. On arrivera à la gare ˝ h au moins avant le départ du train et l’on fera enregistrer les bagages par le garçon d’hôtel ou par un des agents mentionnés p 8 – Les stations les plus importantes ont des buffets à l’européenne, où il y a des viandes froides, des fruits, du vin et des liqueurs ; on offre aux portières des wagons des mandarines et des oranges superbes (3 à 5 oranges, ≈ de piastres à 1 piastre ; marchander) ainsi que de l’eau (emporter un verre). […] 163 km. Benha (trajet d’Alexandrie en 2 h ˚ du Caire en ˚ d’heure) ou Benha al’-Asal, c-à-d. « Benha de miel », est renommée pour l’abondance de ses mandarines et de ses oranges rouges fort estimées au Caire. Il s’y cultive aussi de superbes raisins. C’est le point de jonction de la ligne pour zakâzîk et le canal de Suez. […] 176 km. Toûkh ; les chaînes de montagnes du Nil commencent à poindre. 5 mn plus loin, à droite, les contours des pyramides qui deviennent plus distinctes près de Kalyoûb. » (Karl Baedeker, Égypte, Leipzig, Baedeker, 1898, p. 23-24).

(383) Départ du Caire

Panorama des petites maisons et des arbres qui bordent la voie.

(384) Départ de Benha

Panorama de wagons de marchandises à l’arrêt puis d’immeubles d’habitation.

(385) Départ de Toukh

Panorama du quai où stationnent des voyageurs, d’un entrepôt puis d’un train à l’arrêt.