Série: Les sorties d’usine

Le 22 mars 1895, Louis Lumière effectue pour la première fois une démonstration publique de son Cinématographe et projette une vue montrant la sortie des ouvriers de l’usine Lumière. De ce qui fut certainement la première vue Lumière jamais tournée sur celluloïd, aucun élément filmique ne subsiste (cf. le chapitre L’année1895 et ses jalons.). En revanche, c’est sans doute le sujet qui suscitera le plus grand nombre de remake, puisque pas moins de quatre versions ont été retrouvées à ce jour. Le titre « Sortie d’usine » était aussi un des favoris des programmes de projection Lumière et peut-être le succès de cette vue provoquait-il une usure rapide du négatif due à des tirages trop fréquents ? Ce qui justifierait entre autres le nombre de versions et le fait que les quatre négatifs restent absents à l’appel. Les catalogues de vente ne mentionnant qu’une seule Sortie d’usine, rien ne permet de faire apparaître avec certitude une vue plutôt qu’une autre, c’est pourquoi les quatre versions sont ici présentées.

(91,1) Sortie d’usine, [I]

“Les ouvriers et ouvrières sortent de l’usine Lumière.”Des ouvrières et des ouvriers franchissent le portail de l’usine Lumière et sont

(91,2) Sortie d’usine, [II]

“Les ouvriers et ouvrières sortent de l’usine Lumière.”Des ouvrières et des ouvriers franchissent le portail de l’usine Lumière et sont

(91,3) Sortie d’usine, [III]

“Les ouvriers et ouvrières sortent de l’usine Lumière.”

(91,4) Sortie d’usine, [IV]

“Les ouvriers et ouvrières sortent de l’usine Lumière.”