Série: Le Vieux Paris

Sur la rive droite de la Seine, quai de Billy [sic], entre le pont de l’Alma et la passerelle qui relie sa porte ouest au palais, le vieux Paris déroule sur près de 300 m une longue file de monuments et d’édifices. Ce sont, ingénieusement groupés pour l’effet général, la porte St-Michel, la tour du Louvre, l’église St-Julien-des-Ménétriers, les anciennes halles, le Grand Châtelet, le Palais, la tour de l’Archevêché. Puis encore, le Pré aux Clercs, la Maison aux Piliers, la maison natale de Molière, celles de Théophraste Renaudot et de Nicolas Flamel, le Pont-au-Change, les rues des Vieilles-Écoles, des remparts, de la foire-St-Laurent, etc. Moyen-Âge, Renaissance, XVIe et XVIIe siècles, ressuscite à nos yeux dans la vérité historique de leurs plus curieux monuments, de leurs habitations si pittoresques, de leurs cabarets, de leurs boutiques occupées par de jolies marchandes et des gens de métiers, tous en costumes du temps. Cette reconstitution sans précédent par son importance et par son exécution si harmonieuse d’ensemble et si exacte de détails, a pour auteur un artiste de haute valeur, Albert Robida, le dessinateur bien connu. » (Paris Exposition 1900, Librairie Hachette et Cie, Paris, 1900, p. 360).

(1161) Le vieux Paris : vue prise en bateau, I

Panorama du quai de la Seine et des pavillons de l’Exposition.

(1162) Le vieux Paris : vue prise en bateau, II

Panorama du quai de la Seine et des pavillons de l’Exposition.