Série: Lyon - Mâcon : inondations de la Saône

Dans les premiers jours de novembre 1896, la région lyonnaise assiste à une série d’inondations, résultats d’une saison extraordinairement pluvieuse. En amont et en aval de Lyon les eaux ont recouvert des étendues considérables. Grâce à ses quais, Lyon a échappé presque complètement, aux conséquences désastreuses de la crue. Cependant, les quartiers excentriques et les localités voisines, moins bien protégés, ont été sur plusieurs points envahis par les eaux.

« Les Inondations au Cinématographe. — L’actualité étant aux inondations, le Cinématographe Lumière n’a pas manqué l’occasion de nous donner le spectacle de ces désastres et de nous faire assister aux scènes animées les plus curieuses auxquelles ils ont donné lieu. […] C’est d’abord sur le Quai de l’Archevêché que nous sommes transportés et nous assistons avec une foule de curieux massés sur les parties les plus élevées du quai au passage de voitures roulant dans l’eau et qui produisent les plus curieux effets. La scène se passe ensuite sur le Quai Fulchiron où nous pouvons suivre toutes les phases de la Construction d’une passerelle. Puis c’est une barque qui nous conduit à Neuville et après avoir assisté à un sauvetage des plus périlleux, nous voyons se dérouler devant nous le beau Panorama des rives de la Saône. » (Lyon républicain, Lyon, 8 novembre 1896).

(158) Lyon : quai de l’Archevêché

Passage d’une calèche sur la chaussée inondée.

(159) Lyon : sauvetage de lapins

Cinq hommes descendent des lapins dans une barque.