Série: Danses serpentines

La première des deux vues suivantes, présente dans les planches photographiques, est interprétée par Leopoldo Fregoli, travesti en danseuse. C’est une des deux versions que l’on trouve répertoriée sous le n° 765 dans les catalogues Lumière. La deuxième version est certainement plus tardive, et semble davantage correspondre à la description qui est donnée dans le Catalogue des vues pour Cinématographe de 1905. Étant donné que les deux versions ont sans doute été vendues sous le n° 765, deux notices distinctes étaient nécessaires. La danse serpentine, mise à la mode par l’artiste américaine, Loïe Fuller, provoque un véritable engouement dans le spectacle de music-hall. “ Femme-fleur, Femme-libellule, Femme-papillon… ”, la danseuse, vêtue d’une longue tunique de gaze de soie semi-transparente, entre en scène dans l’obscurité totale. Saisissant sa tunique des deux mains, elle lui imprime des mouvements giratoires, dessinant des spirales, des hélices avec le bord de sa robe, et cela avec une agilité, une prestesse merveilleuses… Au même moment, des rayons lumineux jaillissent ; recevant le jet de tous les rayons en même temps, la danseuse se pare de couleurs multiples et sans cesse changeantes : “ l’effet d’irisation est vraiment magique ”. (La Nature, Paris, n° 1030, 25 février 1893, p. 205-206).

Dès 1893, le Tout-Paris se bouscule, et l’on crée des matinées spéciales à deux heures et demie, pour admirer la “ Serpentine ”, la “ Violette ”, ou le “ Papillon ”. Loïe Fuller dépose de nombreux brevets sur les systèmes lumineux et cinétiques qu’elle met au point, ce qui n’empêche pas ses imitatrices, et imitateurs, d’essaimer à la vitesse du vent. Aussi, il n’est pas rare de voir cette danse plusieurs fois représentée au Cinématographe, dans toutes ses variantes (voir aussi la danse de l’éventail, vue n° 348 et la danse serpentine canine, vue n° 357).

(765) Danse serpentine, [I]

Leopoldo Fregoli travesti en danseuse exécute une danse serpentine.

(765,1) Danse serpentine, [II]

“Cette vue représente la danse serpentine bien connue ; mise en couleurs, cette scène fait beaucoup d’effet.”Une danseuse exécute la