Mauvaises herbes

Vue N° 64

“Des femmes font brûler dans un champ les mauvaises herbes mises en tas, et elles les retournent avec des fourches.”

Une autre vue non cataloguée représente la même action dans un cadre différent. Cette vue, probablement tournée à La Ciotat, est la première version de ce sujet. Elle est projetée à Lyon le 29 mars 1896 sous le titre La Destruction des mauvaises herbes (Lyon républicain, 29 mars 1896), puis à Épinal : “Les Mauvaises herbes brûlent autour d'un bois, des paysannes les retournent sur le feu. À noter la fumée qui les voile parfois aux yeux, et le vent qui soulève leur tablier. Le patron se promène sur la lisière à l'ombre. Feignant.” (Le Mémorial des Vosges, Épinal, 25 juin 1896). Cet article indique la présence d'un patron qui se contente de regarder la scène, ce qui correspond à la version non cataloguée. En revanche, dans la vue n° 716, l'homme qui apparaît dans le champ jette des herbes dans le feu depuis une charrette. Il s'agit certainement d'un remake, mais rien ne permet de déterminer de quelle version Auguste Lumière est l'auteur.

Ajouter des infos

Pays:

Ville:

Lieu:

Genre:

Sujet:

Objet: